Association Songe

Mère, Père, Enfant – niveau facile

Mère, Père, Enfant – les symboles

La Mère

La génitrice, la maman (ou la femme qui nous a élevé), représente avant tout la fonction maternelle (F.M.). Cette fonction symbolise la protection, la sécurité, la tendresse, la réponse à nos besoins, l’aide racine et base de notre nature. La F.M. est codée dans les rêves non seulement par l’image de la mère mais aussi par toutes les images de femmes de son âge (ou plus âgées) mais aussi parfois par une sœur aînée…

L’évolution positive de la fonction maternelle se caractérise par la réparation de l’image de la mère  et par de nouvelles attitudes maternelles qui ont manqué dans l’enfance (ce que la mère n’a pas donné, là où elle n’a pas été suffisamment présente). Ainsi les imperfections et les manques de l’enfance se réparent.

Le Père

Le géniteur, le père (ou l’homme qui nous a élevé) représente avant tout la fonction paternelle (F.P.). Cette fonction symbolise la loi, la mise en ordre, le guide, le pôle complémentaire à la fonction maternelle. La F.M. est un frein sécurisant, une douceur protectrice ; la F.P. est un accélérateur encourageant la réalisation active. L’harmonie de ces deux pôles est nécessaire à l’équilibre de l’être et doit se gagner au cours de l’existence. La F.P. est codée dans les rêves non seulement par l’image du père mais aussi par toutes les images d’hommes de son âge (ou plus âgés) mais aussi parfois par un frère aîné…

L’évolution positive de la F.P.  se caractérise  par la réparation de l’image du père et par de nouvelles attitudes paternelles qui ont manqué dans l’enfance ; (ce que le père n’a pas donné, là où il n’a pas été suffisamment présent). Ainsi les imperfections et les manques de l’enfance se réparent.

L’Enfant

Il code ce que le rêveur fait grandir de lui-même (qu’il s’agisse de son enfant dans la réalité ou de n’importe quel autre enfant connu ou inconnu). Il représente la croissance de l’être, son évolution, ce qu’il doit mener à maturité, ce qu’il doit faire grandir  ou développer, ses créations, ses talents, ses aptitudes et son Dharma (la voie du rêveur, ce qui lui correspond le mieux et qui va lui permettre d’accéder à un plus grand épanouissement). Cette réalisation particulière est appelée « enfant symbolique » ; chaque création est symbolisée par un enfant différent. L’évolution de l’enfant peut-être figurée par l’image d’un enfant divin (enfant exceptionnellement beau, doué, etc.).

Retour en haut